Disponibilités

  • Superior Double Room

    Prices are per room
    20 % VAT Included in price

    Non-refundable
    Breakfast included

    Plus d'infos
    Max:

    Equipements des chambres :Animations enfants, Baignoire, Boutiques, Bureau, Coffre-fort, Discothèque, Mini bar, Piscine, Planche à repasser, Salle de bain, Sèche-cheveux, Téléphone extérieur, Tv satellite, WIFI

    Stylish and individually designed room featuring a satellite TV, mini bar and a 24-hour room service menu.

    Taille du lit:1 Double

    Superficie de la chambre:16 square metres

General

Overlooking the Nature Park, Tropicana Hotel is situated 5 minutes’ walk from Santorini airport. This is a hotel description lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit.

Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore enim ad minim veniam quis nostrud exercitation ullamco.

Date arrivée

15:00

Date de départ

11:000

Annulation/Pré-paiement

Cancellation and prepayment policies vary according to room type. Please check the room conditions when selecting your room.

Enfants et lits supplémentaires

Free! All children under 8 years stay free of charge when using existing beds.Free! All children under 2 years stay free of charge for children’s cots/cribs.All older children or adults are charged USD 40 per person per night for extra beds.The maximum number of extra beds/children’s cots permitted in a room is 1.Any type of extra bed or child’s cot/crib is upon request and needs to be confirmed by management.Supplements are not calculated automatically in the total costs and will have to be paid for separately when checking out.

Animaux de compagnie

Pets are allowed. Charges may be applicable.

Cartes bancaires acceptées

American Express, Visa, Euro/Mastercard, Diners Club. The hotel reserves the right to pre-authorise credit cards prior to arrival.

Equipements

  • Accès internet
  • Air Conditionné
  • Animations enfants
  • Baignoire
  • Bars
  • Boutiques
  • Bureau
  • Coffre-fort
  • Discothèque
  • Front de mer
  • Jardin/Parc
  • Kitchenette
  • Location de voitures
  • Mini bar
  • Navette Aéroport
  • Petit-déjeuner inclus
  • Piscine
  • Planche à repasser
  • Restaurant
  • Room service
  • Salle de bain
  • Salle de spectacles
  • Sèche-cheveux
  • Service de blanchisserie
  • Service pressing
  • Services de restauration
  • Spa
  • Téléphone extérieur
  • Tv satellite
  • WIFI

Activités

Snorkeling, Hiking, Swimming, Tenis

Internet

Free WiFi is available in the lobby.

Parking

There is no parking on site

Il n'y a pas encore d'avis client

Agadir

Agadir

Agadir la belle perle du sud, l’attraction touristique marocaine par excellence…l’été, Agadir est une destination prisée, disputée et convoitée…

De la beauté de la lumière face à l’océan, il est une plage immense, une ville blanche caché derrière les dunes : Agadir. Ici, la douceur est celle du sable fin, de la caresse du soleil. Ici, ce pourrait être le paradis toute l’année à 3 heures des principales villes européennes. 

Il y a mille et une façons de vivre Agadir. 

C’est d’abord l’évasion, et évidemment la plage, le farniente, dans un site magnifique et sous un climat idyllique propre à vous faire oublier tous vos soucis. C’est aussi l’occasion de concilier tourisme  et bien-être : sports, remise en forme dans l’un des centres de thalasso atlantique… Un séjour à l’issue duquel vous revenez régénéré. 

Capitale de la région Souss Massa Draa, Agadir est également une ville débordant d’une riche activité économique et culturelle. Son littoral s’étend vers le sud jusqu’aux provinces sahariennes. Son arrière-pays pénètre jusqu’aux montagnes de l’Anti-Atlas. Aujourd’hui, agadir est le plus important port de pêche du Maroc. La nouvelle ville alliant modernité et simplicité : de grand espaces verts, de larges avenues, des jardins fleuris, une architecture contemporaine élégante. 

Les découvertes et révélations que vous apporteront les excursions dans la région, ainsi que l’exploration de la nature et la de la culture berbère sont époustouflantes : paysages spectaculaires, flore, faune, modes de vie, architecture, artisanat, rencontre… Votre évasion vous enrichira en émotions, connaissances et souvenirs. 

Quelle que soit la façon avec laquelle vous choisirez de vivre Agadir, vous emporterez certainement un peu d’Agadir en vous.

Sports et nature

Sports et natureGolf et Sports nautiques Vous avez choisi de passer des vacances au bord de la mer à Agadir, vous avez fait le bon choix ! Soleil, chaleur, farniente et bien sûr la mer, tous les éléments sont réunis pour passer un agréable moment loin du tumulte de la vie active. Lors de votre séjour au bord de la mer, il est vivement recommandé de faire une balade en bateau. Vous pourrez trouver différents emplacements sur le quai de la marina pour des départs pour des balades en mer. Cela peut être des balades sur des bateaux à moteur ou sur des voiliers. Que demander de plus, cela est très agréable de sentir le vent dans les cheveux, le soleil sur le visage, etc…Vous pouvez ressentir toutes ces sensations avec une jolie balade en mer. De plus la côte est magnifique, la découvrir d’un autre point de vue vaut le détour !

Vie nocturne

Vie nocturneLaissez-vous séduire par la poésie des danses traditionnelles et l'animation, un spectacle féerique marocain Fantasia, tout en appréciant un excellent dîner marocain lors de sorties nocturnes à Agadir. Agadir dispose d'une vie nocturne animée. La ville abrite de nombreux bar, pubs et boîtes de nuit. Les nuits sont caractérisées par un mélange d'ambiance orientale et moderne. La fête débute dès minuit et l'entrée aux boîtes de nuits coûte entre 50 et 100 dirhams (soit entre 4,5 € et 9 €).

Culture & histoire

Culture & histoireLe festival Timitar, festival des musiques amazighes et des musiques du monde, se tient à Agadir tous les étés, depuis sa création en juillet 2004. L'association Maroc Mouvement s'implique dans le domaine artistique et organise des concerts, expositions et des rencontres dans l'art plastique, le design, la musique, le graphisme, la photographie, l'environnement et la santé22 Autres manifestations de l'agenda culturel de la ville d'Agadir Noiz Makerz concert de la musique urbaine. Breaking South Championnat national en Break-dance Festival international du film documentaire en novembre (FIDADOC) Festival du film de l'immigration Festival international du théâtre universitaire d'Agadir Concert de la tolérance (novembre) Festival de rire Agadir est un mot amazigh d’origine phénicienne signifiant « Grenier collectif ou village fortifié ». Aujourd’hui encore, ce mot est présent dans la région du Souss et désigne une sorte d’entrepôt pour tous les biens de la tribu. Une petite agglomération de pêcheurs amazighes s’installent sur un site pourvu d’une rade, qu’ils aménagent en grenier fortifié, d’où le mot « Agadir ». Au XII siècle, ce grenier fortifié est utilisé par la tribu côtière des Ksima. - Au XIV et XVème siècle : Entre 1325 et 1470, les cartes européennes indiquent le lieu sous le nom de Porto Mesguinam : Port des ksima. Durant son histoire, Agadir fut l’objet de batailles opposant les tribus locales et les pouvoirs étrangers. - Au XVIème siècle, l'histoire d'Agadir commence, à l’échelle internationale, lorsqu’un Portugais, João Lopes de Sequeira, s’y installe en 1505. Sa pêcherie et ses ateliers prospèrent rapidement et donnent naissance à un petit village de pêcheurs. Ce comptoir commercial est édifié au pied d’«Agadir Oufla » qui domine la rade, sur une altitude de plus de 200 mètres. - En 1513, l’isolement et l’insécurité poussent João Lopes de Segueira à céder son installation à Manuel 1er, roi du Portugal, qui agrandit le port, y installe une garnison et soumet la région à l’autorité portugaise. Santa Cruz de Cap de Gué (Do Cabo de Ager en portugais), nom dû à la petite église de la cité portugaise, devient alors un comptoir commercial actif par où transitent de nombreux produits du sud marocain et du Soudan fréquentés par des négociants européens de toutes nationalités. - En 1541 (12 mars) et après un siège de six mois, Mohamed Ech Cheikh, fondateur de la dynastie Saâdienne, a libéré la ville des Portugais. Trente ans plus tard, son fils, a édifié la Casbah, qui domine encore l'océan, afin d'éviter le retour des Portugais. - Pendant le règne des Saadiens, Agadir et sa région prospèrent. Le Souss devient le royaume privilégié des Saadiens qui développent la culture de la canne à sucre (plante venue d’Orient) dans la région de Taroudant, la capitale, et Chichaoua. Le sucre est une denrée très recherchée dans les échanges commerciaux qu’Espagnols, Français, Hollandais et surtout Anglais viennent chercher à Agadir (de même que l’or venu du Soudan). Agadir devient alors un passage obligé des caravanes vers Tombouctou. - Au XVIIIème siècle, avec l’avènement de la dynastie alaouite, et principalement en 1760, commence une longue période de léthargie. Pour punir les tribus insoumises du sud, le Sultan Sidi Mohamed Ben Abdallah transfère les activités portuaires à Mogador (actuelle Essaouira). Agadir est alors ruinée et le Souss entier tombe dans l’anarchie la plus totale. - En 1911, L'Empereur Guillaume II, roi de la Prusse, manifeste sa présence sur la rade d’Agadir en y envoyant le navire de guerre le « Panther » sous prétexte de protéger les citoyens allemands d’Agadir. La France s’y oppose et propose un consensus concernant les droits allemands. Après de longs pourparlers, la France abandonne une partie du Congo en faveur de l'Allemagne qui n’exprimera plus d’intérêt impérialiste sur le Maroc. - En 1913, Les troupes françaises occupèrent Agadir, constitué alors de deux petits noyaux d’habitat : Founti (300 pêcheurs) et la Kasbah (400 habitants). - Entre1928 et 1932, le bourg d’Agadir avec ses 2000 habitants a été promu au rang de Municipalité et le premier plan d’aménagement de la ville a été approuvé. Pendant les années 30, Agadir devint une importante étape pour l’«Aéropostale». Saint Exupéry et J Mermoz y faisaient escale avant la traversée de l’Atlantique. - En 1960, le 29 février, à 23h 47, un tremblement de terre secoue la ville. Agadir après 1960 : La ville actuelle a été reconstruite 2 km plus au sud, sous la conduite des architectes Jean-François Zevaco, Élie Azagury, Pierre Coldefy, Claude Verdugo. Agadir est devenu une grande ville (500 000 habitants en 2004), disposant d'un grand port avec quatre bassins : port de commerce avec tirant d'eau de 17 mètres, triangle de pêche, port de pêche, port de plaisance avec marina. Agadir fut le premier port sardinier au monde dans les années 1980, et possède une plage célèbre s'étirant sur plus de 10 km avec une des plus belles promenades de front de mer au monde. Son climat offre 340 jours de soleil par an et permet de se baigner en toutes saisons; l'hiver y est exceptionnellement doux et la chaleur de l'été jamais étouffante (la brume d'été n'y est d'ailleurs pas rare). Agadir est le premier pôle touristique du pays, place parfois disputée par Marrakech, et le premier port de pêche du Maroc. L’activité commerciale y est également en plein essor avec l’exportation d’agrumes et de légumes produits dans la fertile vallée du Souss. Avec ses immeubles blancs, ses larges boulevards fleuris, ses hôtels modernes et ses cafés de style européen, Agadir n'est plus une ville typique du Maroc traditionnel, mais c'est une cité moderne, active et dynamique, résolument tournée vers l'avenir. La baie d'Agadir et la baie de Taghazout voisine sont membres du Club des plus belles baies du Monde. La ville est desservie par l'Aéroport International d’Al Massira.
En savoir plus